La plupart des femmes ayant des cycles ovulatoires présentent un schéma biphasique.

Dans ce schéma, les paramètres physiologiques augmentent en réponse à l'augmentation de la progestérone après l'ovulation.

Par exemple, la température cutanée mesurée passe d'une fourchette pré-ovulatoire inférieure (typiquement d'environ 34,5 - 35,9°C / 94,1 - 96,6°F) à une fourchette post-ovulatoire plus élevée (généralement entre 35,3-36,7°C / 95,5 - 98,1°F).

Après le pic de température, la température reste généralement dans la fourchette supérieure post-ovulatoire pendant plusieurs jours.